messagerie


messagerie

messagerie [ mesaʒri ] n. f.
XIIIe « transport de messages »; de messager
1(fin XVIIe) Service de transports de lettres ( 2. poste), et spécialt de colis et voyageurs.
Hist. Messageries royales, chargées de transporter les sacs de procédure, lettres, marchandises, sommes d'argent.
Mod. Messageries maritimes, aériennes; compagnie de messageries ( transport) .
2Transport de marchandises, à grande vitesse (chemin de fer, bateau, voiture). Train de messageries. Bureau des messageries. Ellipt Faire enregistrer un colis aux messageries.
3Messageries de presse : entreprises chargées de distribuer les journaux dans les points de vente. ⇒ routage.
4Messagerie électronique : technique du courrier électronique traitant de la gestion des messages. Messagerie télématique. alphapage, fax. Messagerie sur minitel. Messagerie rose.

messagerie nom féminin Service de voitures (coches, carrosses) qui assurait le transport des voyageurs, des lettres et des paquets. (Les messageries publiques se sont constituées en France à partir de 1575.) ● messagerie (expressions) nom féminin Messagerie électronique, service géré par ordinateur, fournissant aux utilisateurs habilités (possesseurs d'une boîte aux lettres électronique, personnelle ou professionnelle) les fonctions de saisie, de distribution et de consultation différée de messages écrits, graphiques ou sonores qui transitent par un réseau de communication (Internet, Extranet, etc.).

messagerie
n. f.
d1./d Service de transport de marchandises; bureaux d'un tel service.
Messageries maritimes.
Messageries de presse, qui se chargent d'assurer le routage des périodiques.
d2./d Messagerie électronique: système de communication organisé autour d'un serveur, qui permet à l'utilisateur d'adresser et de recevoir des messages par le truchement d'un terminal informatique. (V. courrier électronique.)

⇒MESSAGERIE, subst. fém.
A.HIST. DES TRANSP., gén. au plur. Service chargé du transport régulier des lettres, des colis et des voyageurs d'une ville à l'autre, puis dans les pays d'outre-mer. Bateau, diligence, voiture des messageries; entrepreneur de messageries; facteur de messageries. On sait que les messageries et les postes, perfectionnées par Louis XI, furent d'abord établies par l'université de Paris (CHATEAUBR., Génie, t.2, 1803, p.547). V. facteur ex. 3.
♦ ... je lui conseille de s'adresser à la compagnie des Messageries impériales: elle a d'excellentes voitures qui vont à Marseille en trente-six heures, et de fort bons bateaux qui font le voyage de Grèce en huit jours sans se presser.
ABOUT, Grèce, 1854, p.2.
P. méton.
♦Établissement où s'effectue ce service. Bureau, cour des messageries; passer aux messageries. Aller à la messagerie (Ac. 1798-1878). Le voyageur avait retenu sa place aux Messageries (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p.153).
♦Voiture employée par ce service. Prendre la messagerie (Ac. 1835, 1878). Voyager par les messageries. Le conseil de santé offre d'acquitter les frais de transport, soit des messageries, soit de toute autre voiture qui puisse hâter l'arrivée de ce secours (LATOUCHE, L'HÉRITIER, Lettres amans, 1821, p.80).
B.Mod. Service chargé du transport rapide des colis ou des marchandises par chemin de fer, bateau, camion ou avion. Messageries maritimes, aériennes; bureau, entreprise de messageries. Créer à Souateou un service de messageries grâce auquel les objets débarqués dans ce port seraient expédiés dans l'intérieur de la Chine (MALRAUX, Conquér., 1928, p.109). Entreprise de camionnage et de messageries (NIZAN, Conspir., 1938, p.217).
Spécialement
1. CH. DE FER. Catégorie de transport des marchandises en régime accéléré. Wagon de messageries (SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p.145). Train de messageries; p. ell., messageries. Le mois prochain, un omnibus et trois express, pour les voyageurs, dix messageries et dix marchandises utiliseront la traction électrique jusqu'à Chalon (Combat, 19-20 janv. 1952, p.8, col.5).
P. méton. Marchandise ainsi transportée. Les transports en grande vitesse comprennent (...) ce qu'on appelle la messagerie c'est à dire les petits colis de toute sorte, et (...) les denrées (...), ainsi que les voitures, les cercueils et les animaux (BRICKA, Cours ch. de fer, t.1, 1894, p.450).
2. COMMUN. Messageries de presse. Entreprises qui assurent routage, transport et distribution des publications de presse quotidienne et périodique aux principaux points de vente (d'apr. Quid 1972). V. édition ex. 2.
Prononc. et Orth.:[], [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Mil. XIIIe s. «mission dont on est chargé, ambassade» (Joufroy, 3514 ds T.-L.); ca 1300 (Dit de la queue de Renart ds A. JUBINAL, Nouv. recueil de fabliaux, t.2, p.93); 2. 1651 «service de transport de lettres» (Arrêt du parlement, in Recueil gén. des anc. lois fr., XVII, 239 ds QUEM. DDL t.18 (s.v. bureau de poste). Dér. de message; suff. -erie. Fréq. abs. littér.:113.

messagerie [mesaʒʀi] n. f.
ÉTYM. XIIIe, au sing. « fonction de messager, transport de messages »; de messager.
———
I Vx. Charge, emploi de messager.
———
II
A Messageries n. f. pl.
1 (1651, in D. D. L.). Service de transports de lettres (à l'origine, Postes), et, spécialt, de colis et voyageurs… (→ Facteur, cit. 8).(Au moyen âge). || Messageries de l'Université. || Messageries communales.(1576). Hist. || Messageries royales, chargées de transporter les sacs de procédure, lettres, marchandises, sommes d'argent… || Baux, fermages des postes et messageries, au XVIIIe siècle.(XIXe). Mod. || Entrepreneur de messageries. || Messageries maritimes, aériennes : transport de courrier, de marchandises par voie maritime, aérienne.
0 C'était l'heure du départ des malles-poste et des diligences. Presque toutes les messageries du midi et de l'ouest passaient alors par les Champs-Élysées.
Hugo, les Misérables, I, III, IX.
2 (1868). Transport de marchandises à grande vitesse (chemin de fer, bateau, voiture). || Train de messageries. || Bureau des messageries.Ellipt. || Faire enregistrer un colis aux messageries.
3 (XXe). || Messageries de presse : sociétés commerciales qui se chargent de la répartition et de la distribution des journaux, revues, etc., dans les points de vente. || Les Messageries X…
B Messagerie (électronique) : ensemble des moyens de transmission, de réception et d'échanges de messages écrits, par l'intermédiaire de la télématique.Service assurant ce type de communication (→ Kiosque). Syn. : boîte aux lettres électronique. || Messagerie grand public. || Messageries professionnelles. || Les messageries du minitel. || Messagerie rose.Logiciel permettant de tels échanges à l'intérieur d'un réseau d'ordinateurs. → Courrier électronique.
COMP. Radiomessagerie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • messagerie — Messagerie. s. f. La charge & fonction du Messager. Les messageries qui appartiennent à l Université. les messageries Royales. il a acheté les messageries de Bretagne. il a affermé cette messagerie à un tel …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Messagerie — (franz., spr. sch rī ), das von Boten benutzte Fuhrwerk; auch das Botenamt; überhaupt Anstalt zur Beförderung von Reisenden und Gütern. Messageries Maritimes, französische Dampfschifffahrtsgesellschaft, s. Textbeilage zu Artikel »Dampfschiffahrt« …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • messagerie — Messagerie, Nuntia nuntiae, id est, l office et estat d un messager …   Thresor de la langue françoyse

  • Messagerie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une messagerie est à l origine un service de transport permettant d envoyer des courriers sur support papier. Le développement des télécommunications et… …   Wikipédia en Français

  • MESSAGERIE — s. f. Établissement où l on fait partir, à jour et à heure fixes, pour une ou plusieurs villes, des voitures dont on loue les places à des voyageurs. Les messageries royales. Entrepreneur de messagerie. Établir une messagerie, des messageries. On …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • messagerie — (mé sa je rie) s. f. 1°   Établissement d où partent des voitures pour une ou plusieurs localités, et qui loue à des voyageurs les places de ces voitures. Je vais à la messagerie retenir ma place. Passer aux messageries. •   L université, pour… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MESSAGERIE — n. f. Entreprise ayant pour objet de faire partir, à jour et à heure fixes, pour une ou plusieurs localités, des voitures qui transportent des colis. Entrepreneur de messagerie. Il se dit aussi du Service qui, dans les compagnies de chemins de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • messagerie — ● n. f. ►MAIL Système d échange de messages. Bureau de postes électronique, mémorisant les messages qui vous sont envoyés même quand vous n y êtes pas connecté. Les principales normes de messagerie sont X400, MIME et SMTP. Quand elles sont roses …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Messagerie — (франц.) первоначально обозначало повозку, употребляемую курьерами в их разъездах, а также и самую должность курьера. С течением времени М. стали называться компании и учреждения, берущие на себя доставку путешественников и грузов в известные… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • messagerie — nf. MÉSSAZHeRI (Albanais | Arvillard) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.